Savoir-faire

développé depuis 2001 par des années de pratique et d’expériences

 

Cette information est probablement l’une des plus importantes de notre site. Elle a pour simple ambition de vous mettre en garde sur les risques de l’approche patrimoniale globale, indispensable certes, mais à utiliser avec beaucoup de précaution car elle est la clé qui ouvre votre patrimoine.


x

Qu’est-ce que l’approche globale patrimoniale ?

Face aux attentes de la clientèle et à la législation en vigueur, cette méthode de travail est désormais le standard de qualité minimum exigé dans la relation aux clients ciblés moyen et haut de gamme.
C’est une méthode rigoureuse et reconnue, à mettre en œuvre avant de réaliser un investissement important pour votre patrimoine. Pratiquée aujourd’hui par la quasi-totalité des conseillers financiers, elle n’est jamais désintéressée lorsque le conseiller est également le prescripteur.

Quel est le but de l’approche patrimoniale globale ? C’est assez simple :

1) Tout connaître de votre vie familiale et professionnelle, éventuellement aussi de votre relationnel et savoir si ce relationnel est fortuné ou pas.
2) Avoir accès à tous vos avoirs : vos revenus, vos dettes, vos liquidités, vos placements à court et moyen terme, votre prévoyance, … On vous demande de dévoiler totalement tout ce que vous possédez.
3) Ensuite bien sûr on vous demandera vos besoins, en particulier pour vous aider à préparer votre retraite et assurer le « bien-être de votre famille » ; afin de vous proposer des placements adaptés.
4) Au final, c’est pour vous vendre des services et des produits et, si possible, les vendre à votre tissu relationnel. Attention également aux produits « maison », ils ne peuvent pas être des produits « miracle » ; ce sont souvent de bons produits au logo de l’entreprise mais qui existent ailleurs.
Aucun conseiller patrimonial n’est désintéressé. Ce n’est pas qu’il ne soit pas honnête, mais il fait son métier. Et son métier, au final, c’est de vous vendre ses propres produits et services.

L’approche patrimoniale de SERFI Patrimoine est plus pragmatique :

1) On va évaluer votre connaissance des divers dispositifs financiers et fiscaux et vous aider à les comprendre. Surtout on va expliquer quels en sont les avantages et mises en garde.
2) On va vous donner ensuite les moyens de réaliser vous-même un inventaire de votre patrimoine, que vous pourrez nous communiquer ou pas ; totalement ou partiellement.
3) Suivant vos besoins et objectifs on va ensemble définir quels types de placements seraient les plus opportuns pour répondre à vos attentes ; on ne parle pas de produits, mais seulement de dispositifs.
4) Enfin, on pourra aussi vous faire des offres, mais à chaque proposition vous aurez le choix entre divers fournisseurs, pour vous proposer des produits dont la commercialisation nous sera rétribuée par nos fournisseurs dans le cadre de l’intermédiation.

Ces deux approches sont très différentes en plusieurs points :

1) Vous devenez l’acteur principal de votre gestion patrimoniale, je préfère employer le terme de planification financière. Vous le ferez en couple ; personne mieux que vous-même ne peut savoir quels sont vos besoins.
2) Notre contribution dans un premier temps sera uniquement de vous aider à vous faire savoir quelles sont les solutions possibles et plus performantes en fonction aussi des contraintes des divers dispositifs.
3) Vous aurez le temps de comparer les produits que nous pourrons vous proposer avec d’autres offres du marché ; en particulier les produits proposés par vos banques et assurances. On pourra vous accompagner auprès de votre conseil habituel pour en débattre avec lui afin que vous vous fassiez votre propre opinion en toute objectivité.
4) Pour les cas où c’est un des produits de nos partenaires que vous favoriserez pour la réalisation de vos objectifs, bien évidement nous mêmes et surtout notre partenaire nous serons guider cette solution et en assurer le suivi et surtout l’évolution dans le temps.

Notre objectivité est garantie par plusieurs règles de bon sens :

1) On travaille avec un grand nombre de partenaires pour la prévoyance, les produits financiers, les investissements immobiliers et les financements ; vous pouvez les découvrir sur les pages de notre site. Vous les connaissez pour la plupart, ils sont tous performants et au final c’est vous qui prendrez la décision d’en favoriser l’un par rapport à un autre.
2) On ne réalise jamais pour nos investisseurs leur bilan patrimonial pour ne pas être juge et partie ; on aide, on accompagne, mais on ne le fait pas. Au besoin on peut indiquer un certain nombre d’organismes, totalement indépendants, qui ne vendent aucun produit financier, et qui factureront des honoraires. Un bilan patrimonial simple n’a besoin d’aucun spécialiste, c’est le cas pour une majorité d’investisseurs.
Pour ceux qui en auraient besoin, c’est toujours un investissement très modeste par rapport aux volumes financiers investis ; ou pour trouver la solution la plus opportune à une situation fiscale ou juridique complexe. Vous payez seulement si nécessaire et vous gardez votre liberté de décision.
3) Avec un bilan totalement indépendant vous pouvez mettre en concurrence plusieurs cabinets à qui vous ne serez pas obligés de vous dévoiler. On propose régulièrement nos produits à des investisseurs qui ont fait par eux-mêmes leur propre bilan ou qui l’ont fait faire par un professionnel. Nous avons quelques produits très spécifiques que l’on nous demande ; dans ce cas nous sommes simplement des intermédiaires intervenant pour un besoin spécifique et ciblé. Si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil de cette page c’est :
Celui qui réalise le bilan doit être indépendant de tout fournisseur de produits, directement ou indirectement. Vous évitez ainsi les conflits d’intérêt, les préconisations orientées vers des produits « maison » et vous pourrez faire jouer la concurrence.
Pour sécuriser un patrimoine la règle est de diversifier les actifs. Pour les prescrire la règle est la même ; la diversification. Pour la réalisation d’un bilan patrimonial le plus important n’est pas la compétence des intervenants car ce sont tous des professionnels expérimentés. Il faut être sûr de leur objectivité, c’est le seul gage d’un conseil de qualité.
4) Une structure quelle qu’elle soit, qui emploie plusieurs personnes, travaille majoritairement en milieu fermé, quoi qu’elle dise. Avoir 5, 10, 15 collaborateurs, n’est plus un gage de compétence mais pourrait être une contrainte. SERFI patrimoine, pour éviter tout conflit d’intérêt, a depuis sa création opté pour une architecture ouverte. On peut mettre à la disposition de nos investisseurs toutes les compétences mais en externe ; depuis un certain temps la pratique de l’interprofessionnalité se développe de plus en plus. On peut les modifier, les moduler et les compléter en fonction des besoins ou des aléas les plus divers, sans aucune contrainte. Uniquement au bénéfice des investisseurs qui auront ainsi des interlocuteurs spécifiques pour des besoins spécifiques.

Glossaire de phrases ou expressions types, les plus citées par les conseillers et inscrites dans les sites internet ou plaquettes de présentation

Nos valeurs, notre déontologie – Écouter – Comprendre vos objectifs – En toute transparence
Disponibilité – Expertise – Expérience – Vision d’ensemble sur votre patrimoine
Une analyse en profondeur de votre situation familiale et professionnelle
Une analyse transversale : fiscale, juridique, financière et immobilière
Nos recommandation sont individualisées et gagnent en performance
Des solutions d’investissement adaptées ou sur mesure
Optimiser votre patrimoine – A chaque projet sa solution
Des outils fiables – Des états de situation en temps réel
Construire une relation durable, pérenne, …
Que des phrases de bons sens, des activités pratiquées par tous ! Évidement personne ne vous dira qu’il est incompétent ou qu’il travaille principalement pour gagner sa vie ; ce qui de notre avis est une très bonne motivation.
On travaille tous pour gagner de l’argent, hormis la vie associative. Nous c’est en faisant gagner de l’argent à nos investisseurs et en sécurisant leurs revenus que nous assurons la pérennité de notre activité. Nos relations avec nos investisseurs et nos partenaires sont toujours des relations Gagnant – Gagnant où tout conflit d’intérêt est systématiquement éliminé.

 

Nous vous conseillons la lecture de ce livre.

Si vous ne deviez avoir qu’un seul ouvrage sur la gestion patrimoniale c’est sans conteste celui-ci.


300 pages Illustrées de nombreux cas pratiques et d’exemples concrets, ce livre très ludique et facile à lire, est divisé en deux parties :
Les informations pratiques relatives au processus de la découverte des situations, de leur analyse, du diagnostic des problématiques patrimoniales et leurs solutions. Les problématiques spécifiques du chef d’entreprise sont également traitées.

Une présentation succincte des divers dispositifs financiers et fiscaux et des connaissances indispensables pour se poser les bonnes questions.


Somme de vingt ans d’expérience dans le conseil patrimonial, cet ouvrage est essentiellement pratique. L’investisseur y trouvera l’ensemble des savoir-faire et des connaissances indispensables pour comprendre l’organisation et la stratégie patrimoniale. C’est une référence pour de nombreux CGPI et professionnels.

x

x

x