Défiscaliser

    ne doit pas être votre objectif mais un simple levier financier.

serfi-patrimoine-recommande-la-plus-grande-prudence-sur-le-defiscalisation

SERFI Patrimoine encourage les investissements, sûrs et lucratifs, en lieu et place des investissements purement défiscalisants, souvent souscrits en dépit du bon sens.

LIRE AUSSI NOTRE PAGE : « OPTIMISER MA FISCALITÉ »

 

L’expertise SERFI Patrimoine passe aussi par une offre complète d’optimisation fiscale. Notre conseil et notre accompagnement vous aideront à réduire vos impôts et à vous faire profiter des avantages fiscaux adaptés tout en diversifiant votre patrimoine et fructifiant votre capital.

Dans le langage courant, le terme de défiscalisation désigne l’essentiel des dispositions légales prises pour diminuer le niveau d’impôt sur le revenu, sur les sociétés ou d’ISF. Ces lois encouragent l’investissement dans différents domaines :

Amélioration de l’habitat, art, audio-visuel et cinéma, assurance vie, économies d’énergie, énergies renouvelables, entreprises françaises, forêts, immobilier, Madelin (attention LMNP souvent plus lucratif), navires, PEA, pêche, PREFON, PERP, sociétés étrangères (conventions Franco-États souscripteurs), travail à domicile, vignes, …

Les lois de défiscalisation concernant l’immobilier sont énumérées à la page : « L’Immobilier/Investir »   (en cours de mise à jour)

x

Il est rare qu’un contribuable ne puisse bénéficier d’aucune réduction, déduction, abattement ou crédit d’impôt. Les avantages fiscaux dépendent de la composition de votre foyer fiscal et des charges qu’il supporte. Pour réduire sensiblement votre facture fiscale, il convient donc d’être véritablement conseillé tant dans la manière d’établir votre déclaration que dans le choix de vos investissements.

x

Attention aux mirages des offres de défiscalisation, les vendeurs de placements défiscalisant, et même certaines banques, mettent en avant les réductions d’impôts plus les loyers pour faire croire que l’effort financier sera réduit à un minima. Ceci et totalement faux pour plusieurs raisons :


 <•••xFrais commerciaux, marges et taxes sur un bien NEUF, …  la défiscalisation n’en rembourse qu’une partie !


 Les frais et taxes liés à l’achat, plus les frais de commercialisation et les marges de promotion représentent entre 20 et 25 % en moyenne du prix d’un bien NEUF, tous frais inclus. Imaginez-vous sortir de chez le notaire pour aller vendre votre bien chez un agent immobilier, la valeur réelle de votre bien serait la valeur totale payé réduite de tous les frais et taxes ; c’est une évidence mais il faut en être totalement conscient. Certes le bien va se revaloriser mais il faudra une dizaine d’année pour effacer les frais et taxes d’acquisition.

4 mois de loyers sont nécessaires annuellement pour payer les diverses dépenses locatives (hors LMNP) : gestion, assurances locatives et PNO, taxe foncière, charges propriétaire, remplacement de locataire, … Il ne vous restera donc que 8 mois de loyer qui puissent participer à votre effort d’épargne.

La réduction d’impôts annuelle cumulée est limitée à un plafond variable en fonction des dispositifs ; il ne faut donc pas se tromper. Les textes de lois, souvent nombreux et complexes, obligent les contribuables à disposer des bonnes informations avant de se lancer dans une opération de défiscalisation sur le long terme car les périodes d’investissement sont toujours plus longues que celles des avantages fiscaux.

x

Cependant l’investissement immobilier reste un actif incontournable

Des dizaines de milliers de contribuables, principalement fortement imposés, ont pu bénéficier d’une réduction d’impôts grâce aux lois sur la défiscalisation immobilière. Mais chaque cas étant unique, il est prudent de nous demander conseil pour vous orienter en fonction de vos possibilités mais aussi des projets que vous souhaitez réaliser.

 

Exemple

• Pour un investissement immobilier (hors LMNP) de 180 000 €uros par un emprunt de 20 ans, l’effort d’épargne mensuel HORS défiscalisation et HORS revalorisation des loyers sera d’environ 600 €uros par mois. En comparaison 600 €uros épargnés durant 20 ans sur un contrat d’assurance vie à 3,50% (c’est encore possible) rapporterai un capital brut avant payement des plus value d’environ 206 000 €uros ; ce sera à minima la valeur du bien net dans 20 ans avec une valorisation de 1% par an. D’autres avantages en plus.

• Pour un LMNP on gardera les mêmes valeurs, bien que logiquement les frais soient moindres et les garanties plus élevées, mais on pourra déduire la TVA d’une valeur d’environ 25.000 €uros qui sur un placement, aussi dans l’actif immobilier, sécurisé et performant, pourrait doubler à terme. De plus les deux placements confondus généreraient plus de 600 €uros de rente mensuelle, totalement transmissible et sans entamer le capital qui continuera à se valoriser (estimation de la valorisation des loyers de 0% par an). Ça  peut être une très bonne alternative à la loi Madelin, même en payant des impôts !

EN CONCLUSION, un bien immobilier peut être un bon placement même sans le levier de la défiscalisation. Il suffit de savoir l’acheter mais surtout d’avoir les bonnes garanties.


LIRE AUSSI L’ARTICLE DE CE SITE SUR LA LOI PINEL

x

 

 

Toutes les images sont un lien vers une information utile

______________________